Le démontage de l'ensemble est assez facile, le plus délicat c'est au remontage surtout avec les rotules mobile arrière, je vous conseille fortement de faire des repères au feutre de la position des guides avant démontage.

Car si le décalage en translation n'est pas bon l'ergot (boule sur le guide en acier) ressort à chaque fois que l'on remet son opposé en place. Il faut aussi évité de dévisser les molettes écrous, qui règle le toit ouvrant en hauteur, ou sinon faire un repérage du nombre de tour (marquage au feutre).

Les équerres en plastiques sont introuvables en neuf dans le réseau Renault. A moins de tomber dans un petit garage qui aurait du vieux stock non répertorié. Pour trouver ces pièces, il faut voir dans les casses auto, mais peut-être que cela sera vendu avec l'ensemble du toit ouvrant et non au détail ! A savoir que c'était une option à l'époque donc difficile à trouver. Voir aussi les annonces sur le net de pièces.

Au vu de la difficulté de trouver ces équerres, il est possible de faire une reproduction dans d'autres matériaux, je pense à l'aluminium, soit un usinage dans la masse, soit un assemblage simplifié de plaques !?

Ou encore mieux, une numérisation et impression 3D de la pièce en plastique, bien sur il faudra corriger par logiciel les parties manquantes ou cassés.

Comme toujours les commentaires et les astuces seront les bienvenues, surtout s'ils sont constructifs pour tous, merci.